Dressage de chiot berger allemand – De 8 semaines à 9 mois

Un chien de berger allemand bien entraîné dégage une joie de vivre. C’est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles il s’agit de l’une des races de chien les plus populaires au monde. Pour faire ressortir le meilleur de cette race remarquable, il faut commencer par une meilleure éducation des chiots.

Trouver le chiot qui vous convient le mieux

Trouver un bon éleveur connaisseur est l’un des moyens les plus efficaces pour vous assurer que vous partez du bon pied pour obtenir le chiot qui sera le mieux adapté pour vous et votre foyer. Les éleveurs observent la personnalité et les pulsions de leurs chiots et peuvent associer le bon chiot à la bonne personne ou à la bonne famille.

Vous pouvez également acquérir un chiot auprès d’une des organisations de sauvetage de la race répertoriées dans le réseau de sauvetage dans votre région. Si vous choisissez cette voie, assurez-vous de discuter avec l’organisation et montrez votre besoin en détails et de ce que vous recherchez chez un chiot. Ils devraient également être en mesure de vous aider à trouver le chiot dont le tempérament et la personnalité seront les mieux adaptés pour vous.

Le haut niveau d’intelligence de cette race et sa forte volonté de travailler signifient que votre chiot berger allemand doit acquérir une formation cohérente et continue dès son plus jeune âge. Un chiot berger allemand qui s’ennuie est destructeur. Cela dit, le propriétaire doit consacrer une bonne partie de son temps au chiot, surtout pendant la première année de vie, une période critique pour son dressage.

Vous pouvez utiliser cette chronologie comme un guide pour vous assurer que vous atteignez tous les bons objectifs durant les étapes cruciales de la vie de votre chiot.

De 8 à 16 semaines

La socialisation

Les chiots de toutes les races ont une fenêtre de socialisation critique qui se ferme à 12 ou 16 semaines de vie, et votre chiot berger allemand ne fait pas exception. En fait, pour cette race qui est par nature une gardienne protectrice, la socialisation est particulièrement importante pour que votre chiot apprenne quels sont les étrangers qui sont amicaux et non une menace.

Les chiens de compagnie sont très observateurs, et votre chiot berger allemand comprendra vos signaux et vos réactions face à de nouvelles personnes et de nouvelles situations. Pendant cette période critique, le fait d’être exposé à de nombreux types de personnes dans des situations non menaçantes aidera votre chiot à se sentir en confiance parmi des étrangers amicaux plutôt que craintifs ou agressifs. Et même pendant les périodes d’éloignement social et physique, vous pouvez toujours socialiser votre chiot en toute sécurité.

La base de la plupart des entraînements est la confiance. Il est essentiel que le chiot berger allemand soit bien socialisé dès son plus jeune âge. Exposer le chiot en toute sécurité à de nouvelles vues, de nouveaux sons et de nouvelles odeurs est absolument essentiel pour son développement. Une bonne socialisation se traduit par de la confiance.

Faites des jeux courts et amusants de trois minutes avec votre chiot, qui engagent ce dernier avec son maître. Tentez de faire cela dans des conditions différentes, ainsi avec les membres de la famille, tout au long de la journée. Un chiot confiant est un chiot heureux

Pendant cette période, veillez à exposer votre chiot aux nombreux éléments de la vie quotidienne et aux routines que vous voudrez qu’il prenne en charge à l’âge adulte. Par exemple, les chiens de compagnie ont besoin d’un toilettage régulier pour contrôler la perte de poils et maintenir la santé de leur pelage et de leur peau, en particulier pendant les périodes saisonnières (généralement deux fois par an) où ces chiens « s’éclatent ». Vous devez donc initier votre chiot aux outils de toilettage de base, comme les peignes, les brosses et les coupe-ongles, dès le début, en douceur au début et en faisant une expérience amusante.

Formation de cage

Les pauses dans la cage, même brèves, peuvent aider le chiot à s’habituer à aller dans la cage et à passer un peu de temps seul. Cela peut aider à réduire le risque qu’un chiot développe une anxiété de séparation. Commencez par utiliser la cage pour les heures de repas (pendant 5 à 10 minutes à l’intérieur de la cage), et aux moments où vous avez besoin de faire des tâches quotidiennes.

Apprentissage de la propreté

La formation de cage est un outil précieux pour faciliter la formation à la maison, que la quasi-totalité des dresseurs adoptent rapidement et facilement. En fait, de nombreux propriétaires de chiot berger allemand trouveront que c’est l’une des races les plus faciles à éduquer, à condition d’assurer une supervision et une cohérence constantes.

De 3 à 9 mois

Formation à l’obéissance

Vous pouvez encourager votre chiot à l’obéissance grâce à un dressage précoce et continu. Les bergers allemands excellent en obéissance. Commencez alors à enseigner les bases à votre chiot comme « assis, couché et reste », dès son plus jeune âge. S’inscrire à un cours d’obéissance pour chiots peut être extrêmement utile pour l’enseignement de ces ordres ainsi que pour la socialisation.

Rappel

Commencez à enseigner à votre chiot berger allemand à venir quand vous l’appelez. Il faut beaucoup de temps, de pratique et de patience pour obtenir des résultats, mais cette règle en vaut la peine, car elle peut un jour sauver la vie de votre chien.

Contrôle des impulsions

Apprendre à contrôler leurs impulsions est important pour tous les chiots, et pour les bergers allemands, cela peut être l’un des moyens les plus importants de freiner les comportements excessifs que votre chien peut se permettre quand il tombe dans l’ennui. Des comportements tels que les aboiements excessifs, le creusage, la mastication agressive et la poursuite inappropriée (en raison de leur instinct de chasseur, les chiots berger allemand sont connus pour chasser tout).

Exigez que votre chiot s’assoie avant d’aller chercher de la nourriture, de jouer avec un jouet excitant, d’aller jouer dehors ou de pratiquer toute autre activité favorite. Au fur et à mesure que votre chiot berger allemand progresse dans l’apprentissage de l’obéissance et qu’il connaît davantage vos commandes, vous pouvez passer à d’autres commandes ou d’astuces plus avancées.